Amélioration de la compétitivité des exportations des filières vanille, ylang ylang et girofle

A propos du projet

 Ramassage de la vanille après séchage par les femmes ouvrières de Vania - PNUD

Le projet vise à améliorer la compétitivité des trois filières d’exportation des
Comores - à savoir, la vanille, l'ylang ylang et le girofle- par le renforcement des capacités institutionnelles et techniques des producteurs, commerçants et exportateurs individuels, ainsi que celles des entreprises concernées, les préparant à jouer un rôle plus actif dans la commercialisation de leurs produits sur les marchés internationaux et à tirer meilleur avantage des bénéfices pouvant découler du commerce international. Pour cela, le projet s’attachera à une structuration des acteurs à travers des coopératives de production et de commercialisation des produits ou groupements d’intérêt.

Objectifs

  • Le projet vise à améliorer les conditions économiques des opérateurs tout au long de la chaîne de valeurs des principaux produits d’exportation des Comores (vanille, ylang ylang et girofle).
  • Il répond aux priorités du Gouvernement exprimées dans la SCAD2D, sur laquelle le Plan cadre des Nations unies pour l'aide au développement (UNDAF) est aligné, et aux priorités du Plan à moyen-terme (PMT) pour 2012-2015 pour l’intégration commerciale.
  • Le Projet vise une diversification des sources de revenus de la population, entre autres dans le secteur agro-alimentaire et, en particulier, dans les filières de la vanille, de l’ylang ylang et du girofle.

Résultats attendus

  • Résultat 1: Des groupements de producteurs assument pleinement leur rôle moteur dans la chaîne des valeurs des trois filières (vanille, ylang-ylang et girofle) en concertation avec les autres acteurs de la chaîne des valeurs.
  • Résultat 2: Les produits prioritaires bénéficient d’un positionnement solide, d’un plan marketing sur le moyen terme et d’un label reconnu à l’international.
  • Résultat3: Les chaînes de valeurs des filières prioritaires sont renforcées afin d’améliorer leur compétitivité à l’international.
  • Résultat 4: Des nouveaux marchés et des opportunités d’affaires sont promus.  

Principaux résultats obtenus

Le projet a été lancé officiellement en janvier 2015. Les premières activités, y compris la structuration des organisations professionnelles du secteur et des formations au droit commercial, devraient débuter en avril 2015.

Financements du projet



PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Comores 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe