Objectifs

Alt text for imageLe PNUD appuie la protection de l'environnement aux Comores

Le statut de leadership technique conféré au bureau de pays du PNUD dans le pilotage du Cluster Environnement-Changements climatiques réduction des risques des catastrophes, au niveau du SNU et ses relations privilégiés avec les structure nationales concernées, font que le PNUD a joué un rôle de premier plan dans la préparation de la partie Comorienne pour la conférence de RIO +20.

L'action du bureau de pays a démarré à partir de la Conférence de Durban en préparant la délégation gouvernementale et en les assistant dans le cadre de la conférence par la présence de deux experts de projets gérés par le PNUD et le point focal environnement du bureau de pays du PNUD. Par rapport à la conférence de Rio, le B.P a accompagné techniquement et financièrement les Comores dans cet événement, afin d'aider le pays à jouer un rôle actif dans le cadre de cet événement majeur.

Ce soutien s'est matérialisé par:

  1. la mise en place du comité multisectoriel de préparation de Rio+20 ainsi que l’élaboration et l'adoption d’une note conceptuelle sur Rio+20;

  2. la mobilisation des partenaires internationaux et nationaux pour accompagner le pays dans le processus; et

  3. la préparation des supports de communication sur le développement durable et Rio+20.

De même, l’appui du BP s’est surtout illustré dans l’élaboration du rapport national Rio+20 et la préparation de la position des Comores sur les thèmes majeurs de la Conférence.

In fine, le soutient du PNUD a permis à la délégation des Comores de partir à la conférence avec un agenda s'articulant autour de trois volets de travail:

  1. Promouvoir la position des Comores sur les thèmes majeurs de la Conférence, notamment au sein des différents groupes d’intégration (AOSIS, Afrique, G77, et COI) ;

  2. Participation active à des espaces de partage et ateliers portant sur des thématiques présentant un intérêt partagé pour le pays ;

  3. Recherche de partenariats financiers, technique et scientifique, en vue de la conclusion d’accords de principe pour des Partenariats scientifiques, techniques et financiers, avec des institutions, des fonds et des fondations.

L'appui post RIO+20 a porté notamment sur l'élaboration et la diffusion du rapport de déroulement de la Conférence et des acquis globaux et nationaux de cet événement. Il en est de même pour la conférence des Nations unies sur le climat tenue à Doha en novembre 2012 et pour laquelle le B.P du PNUD s'est aussi illustré comme principale source d'expertise et d'avis conseils en accompagnant le pays dans la préparation et lors de la conférence.

Résultats obtenus en 2012

Les résultats clés obtenus en 2012 au niveau de la composante « Environnement et Développement durable» et qui contribuent à l’atteinte du produit CPAP suivant, à livrer dans la période 2008 -2012, se présentent de la manière ci-après :

  • Note technique pour la mise en place de l'Autorité Nationale Désignée pour la mobilisation des Mécanismes de Développement Propre pour l’adaptation aux changements climatiques élaborée

  • Base de données géo référencée de groupes taxonomiques de délimitation des 3 Aires Protégées (AP) / 20% du territoire national classé en AP / 2 réserves communautaires intégrées dans l'AP du Karthala

  • 3 décrets de création des AP, augmentation à 20% de la montée des tortues et croissance à 10 % des prises de pêche, 4 M $ mobilisés auprès du GEF

  • Décret de mise en place de la CNDD et des CIDD approuvé et soumis pour signature / Plateforme Femme et développement Durable insulaire et nationale mise en place

  • Campagne de reboisement national effectuée (20000 plants et 10000 boutures distribués) et 50ha aménagées/DRS) / Plan de déploiement des stations agro météorologiques élaboré

Liste des projets

  • Renforcement des Capacités en Gestion des ressources en Eau pour une adaptation au Changements climatiques

  • Renforcement des Capacités en Gestion durables des terre Développement des capacités des OCBs et Promotion du volontariat en tant que modèle d’implication des communautés villageoises pour la réalisation des OMDs aux Comores

  • Programme de Micro financement du Fonds pour l'Environnement Mondial (SGP).

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Comores 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe