Développement de la géothermie aux Comores: où en sommes nous?

16 juil. 2015

Le PNUD en Union des Comores travaille aux côtés du gouvernement comorien dans sa démarche visant à tourner une grande partie de sa production énergétique vers la géothermie. Le programme de développement de la géothermie aux Comores a été lancé en novembre 2014. Où en sommes-nous aujourd’hui ?

Le volcan Khartala, une source d’énergie déterminante

Culminant à 2 361 mètre d’altitude sur l’île de Ngazidja, le volcan Karthala, très actif (la dernière éruption remonte à mai 2006), constitue une source d’énergie déterminante pour les Comores, qui pourrait se révéler utile pour combattre la pénurie énergétique quasi-chronique dont souffre le pays.

Le programme de développement de la géothermie en Union des Comores a 3 objectifs principaux :

-        l’accroissement de la part des énergies propres (aujourd’hui quasiment nulle) dans une perspective de transition énergétique ;

-        la valorisation de ressources endogènes, et notamment celles du volcan Karthala ; et

-        la réduction de la dépendance aux énergies fossiles afin d’assurer une sécurité (et la maîtrise de la dépendance) énergétique.

4 partenaires techniques et financiers impliqués :

-          Gouvernement de l’Union des Comores ;

-          PNUD en Union des Comores ;

-          Gouvernement de Nouvelle-Zélande ; et

-          Union Africaine, à travers son Fonds pour l’atténuation des risques géothermiques (GRMF).

Coût global estimé du projet : 81,3 millions de $, pour lesquels le gouvernement comorien met actuellement à l’œuvre une stratégie de mobilisation des ressources techniques et financières.

Phase exploratoire, bientôt les résultats

Les études d’exploration de surface ont été lancées en novembre 2014. A travers des méthodes géophysiques, géologiques et géochimiques, cette phase vise à identifier et caractériser le réservoir géothermique du Karthala.

Ces explorations sont menées conjointement par des experts néo-zélandais et comoriens du Bureau géologique des Comores (BGC).

Cette première phase exploratoire a un coût estimé à 1 444 680 $, assumé comme suit par les premiers Partenaires de l’initiative de développement de la géothermie en Union des Comores :

-          Union africaine (GRMF) : 844 680 $ ;

-          Gouvernement de Nouvelle-Zélande : 380 000 $ ; et

-          PNUD en Union des Comores : 220 000 $.

Les résultats de ces études de surface sont attendus pour le second semestre 2015 et permettront d’identifier les futurs points de réalisation des forages exploratoires.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Comores 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe