Faire son miel aux Comores, une ruche d'opportunités

21 sept. 2015

Brightcove service is not available

L’apiculture, l’élevage des abeilles dans le but d’en tirer des produits dotés d’une valeur marchande, tels que le miel, est aujourd’hui encore très peu développée en Union des Comores. Pourtant, bien encadrée, cette activité serait génératrice de nouvelles opportunités de développement pour le pays et une source de revenus substantiels pour les communautés rurales. C’est ce qui révèle l’expérience récemment menée par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et le Corps de la Paix, avec la mise à disposition d’une experte en apiculture auprès du gouvernement comorien.

Ellen Geisler est une volontaire du Corps de la Paix. Présente aux Comores depuis mars 2015, elle a formé 4 communautés riveraines de la zone du Karthala (Mkazi, Tsinimoipanga, Mbouda Djou et Tsinimoichongo, en Grande Comore) aux techniques d’apiculture : construction de ruches, techniques d’enfumage, sécurité personnelle et choix des vêtements protecteurs, récolte du miel… « Toutes ces techniques, une fois bien maitrisées, permettront la production d’un miel de bonne qualité. Aux Comores, le potentiel pour l’apiculture est immense ! », a déclaré Ellen. Une formation de formateurs a également été initiée pour permettre au pays de disposer d’un réseau d’expertise nationale d’apiculteurs.

Les opportunités pour l’apiculture aux Comores sont multiples. Le développement de la filière apiculture aux Comores pourrait tout d’abord contribuer à la protection et à la valorisation économique des écosystèmes, notamment celles du Karthala, dans une optique de développement durable.

En effet, petit Etat insulaire très vulnérable aux changements climatiques, l’Union des Comores fait face à la diminution de sa couverture forestière, liée aux besoins grandissants de la population en bois de chauffe, aux feux de brousse et à l’expansion des terres agricoles. Ce phénomène engendre et aggrave les problèmes d’érosion et de dégradation des ressources en eau. Avec l’apiculture, les populations rurales apprendront à sauvegarder leur environnement et à en tirer des revenus durables.

La production de miel aux Comores serait en effet génératrice de revenus complémentaires. Les experts estiment que l’intégralité des quantités importées pourrait être remplacée par des productions locales, une fois la qualité améliorée, de l’élevage des abeilles jusqu’au conditionnement des pots de miel. Le miel comorien pourrait être labellisé pour une percée sur le marché international. Les acteurs de la filière, des apiculteurs aux acheteurs et exportateurs, commencent à y être sensibilisés.

Souvent pratiquée par des femmes en milieu rural, l’apiculture est non seulement une activité propice à de nouvelles opportunités mais est également synonyme d’émancipation et d’autonomisation. Mariama, une des premières apicultrices formées par Ellen, explique ainsi que « c’est un travail complémentaire. Je peux travailler dans la semaine et m’occuper des abeilles le week-end. Les femmes peuvent devenir apicultrices sans problème. Si on veut quelque chose, on peut, il suffit de s’y mettre ! ».  

 

 

Venez rencontrer Ellen, Mariama, et tous les apiculteurs formés lors de l’exposition qui se tiendra à la Maison de l’Emploi de Moroni le mardi 13 octobre 2015. 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Comores 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe