Allocution de M. Douglas Casson Coutts, Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies et Représentant Résident du PNUD lors de la cérémonie de lancement du Rapport 2013 de suivi de la mise en œuvre des OMDs en Union des Comores

18 févr. 2014

Excellence, Monsieur le Président de l’Union des Comores ;

Messieurs les Vice-Présidents ;

Messieurs le Président de l’Assemblée Nationale ;

Mesdames et Messieurs les Ministres,

Messieurs les Gouverneurs des îles autonomes

Mesdames et Messieurs les Représentants du Corps diplomatique et des organismes de la coopération internationale,

Chers collègues du système des Nations Unies,

Honorables invités, Mesdames et Messieurs

Réunis en septembre 2000 à l'occasion du Sommet du Millénaire, les dirigeants politiques du monde entier, dont l’Union des Comores, ont adopté un texte historique, la Déclaration du Millénaire.

Dans cette déclaration, la communauté internationale s’est engagée à collaborer étroitement pour améliorer les conditions de vie de la population mondiale à travers la réalisation d’un ensemble d'objectifs mesurables et assortis de délais. Ces objectifs, célèbres sous le vocable OMD « objectifs du millénaire pour le développement » sont placés au centre du programme d'action mondial et de la coopération internationale pour le développement.

C’est donc avec un plaisir grand que je prends la parole à l’occasion de cette cérémonie de lancement du rapport 2013 de suivi des  consacrées Objectifs du millénaire pour le développement. Non seulement parce que ces Objectifs sont au cœur de l’agenda du Système des Nations Unies que j’ai l’honneur de représenter ici, mais aussi parce que ces Objectifs, s’ils sont réalisés, permettrait un saut qualitatif significatif dans le mieux-être de la population mondiale. Aujourd’hui, mon plaisir est d’autant plus grand que cette cérémonie illustre la ferme volonté du gouvernement de continuer à faire de la réalisation des OMD la priorité du développement du pays à deux ans de la date convenus pour leur réalisation.

Excellence Monsieur le Président ;

Honorables invités, Mesdames et Messieurs ;

Les Objectifs du Millénaire pour le Développement constituent un cadre dans lequel le système des Nations Unies tout entier collabore de façon cohérente en vue d'atteindre un même but. Fort d'une présence sur le terrain dans quasiment tous les pays en développement, le Système des Nations Unies dispose d'atouts uniques qu’il met en œuvre pour faciliter le changement, permettre aux pays d'accéder aux connaissances et aux ressources et contribuer à la coordination d'efforts plus vastes au niveau des pays.

Dans le cas particulier de l’Union des Comores, le système des Nations-unies apporte son appui à la réalisation des objectifs du millénaire pour le développement dans le pays au travers :

- du Plan cadre d’assistance des Nations Unies (UNDAF) qui fixe le cadre global de l’assistance des Nations Unies aux Comores et

- Le système du Coordonnateur Résident qui constitue un cadre formel et opérationnel en matière de  coordination de l’aide

- Les cadres de coopération de pays ou stratégies de pays  des différentes agences du Système des Nations Unies qui fixent  les axes stratégiques de l’intervention au niveau du pays et les moyens requis pour ce faire.

Excellence Monsieur le Président ;

Honorables invités, Mesdames et Messieurs ;

Le rapport qui est lancé ce jour est la résultante d’un processus hautement participatif que j’ai suivi de très près. L’approche de revue OMD par OMD qui a été adoptée à ce propos a été très pertinente et a permis d’approfondir les réflexions par thématique. Mais ce rapport n’est pas une fin en soi. Il doit être l’étape initiale d’une nouvelle campagne de mobilisation de tous les acteurs nationaux, de tous les segments de la société, autour des problématiques que le rapport soulève. Il doit favoriser la création de fortes alliances au niveau national et avec les partenaires extérieurs publics et privés autour de l’atteinte des OMD. En effet, à deux ans de la date butoir convenue pour la réalisation des OMD, nous devons retrousser les manches et redoubler d’efforts pour être au grand rendez-vous de 2015.

Le rapport montre que l’Union des Comores pourra se présenter à ce rendez-vous avec des résultats forts appréciables. Malgré les différentes crises politiques que le pays a connues durant la période couverte et les difficultés financières encourues, le rapport montre que des progrès remarquables ont été réalisés, notamment dans les domaines sociaux comme la santé et l’éducation. Des progrès appréciables ont également été enregistrés dans d’autres secteurs importants comme l’égalité des sexes et l’émancipation des femmes.

Tout en poursuivant les efforts pour atteindre les objectifs dans ces domaines que je viens de citer, le pays devrait mettre l’emphase pour améliorer la situation en matière de pauvreté monétaire et de sauvegarde de l’environnement. En effet, c’est dans ces deux domaines, en interdépendance d’ailleurs, que la situation reste très critique. La persistance de niveaux élevés de pauvreté accentue la pression sur les ressources naturelles et, inversement, la réduction des ressources naturelles et l’appauvrissement des sols favorisent la paupérisation de la population.

Je suis d’ailleurs heureux de constater que le Gouvernement a pris ce problème à bras le corps en s’engageant dans l’élaboration d’une nouvelle stratégie, « la stratégie de croissance accélérée de développement durable » (SCA2D).

En attendant la mise en œuvre de la SCA2D, le Gouvernement pourrait adopter et mettre en œuvre  des actions à gains rapides pour commencer à redresser la situation dans ces deux domaines, en ligne avec l’appel lancé par le Secrétaire Général des Nations Unies pour les derniers mille jours avant la date butoir. J’aimerais  réaffirmer ici toute la disponibilité du SNU aux Comores à accompagner le pays à ce propos.

Excellence Monsieur le Président ;

Honorables invités, Mesdames et Messieurs ;

Je voudrais  terminer mon propos en félicitant sincèrement les autorités comoriennes et tous ceux et celles qui ont contribué à l’élaboration de ce rapport  national de suivi des objectifs du millénaire pour le développement. Je forme le vœu que d’ici décembre 2015, les progrès notés dans ce rapport se consolident et s’amplifient et que le pays enregistre des avancées rapides dans les autres domaines qui accusent des retards.

RISI LEMEWE (risi léméwé)

NARI KAZANE (nari kazané)

RITSO WASWILI (ritso waswili)

Vive la coopération internationale

Je vous remercie

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Comores 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe