Engagement des femmes dans la production de l'huile essentielle d'ylang-ylang de façon écoresponsable, innovante et résiliente au changement climatique sur l'île de Ndzuani

A propos du projet

 Groupement des femmes distillatrices de Mromaji - PNUD

 

Objectifs: 

- Les groupements de femmes cibles sont formés aux techniques de distillation éco-responsables, incluant la création de parcs à bois;

- Un rôle plus accru des femmes dans toutes les étapes de la chaine de valeur de la filière Ylang Ylang; 

- Une réduction d’au moins 40% de la consommation en bois pour la distillation; et

- Les groupements de femmes sont formés aux techniques de transformation et de création de produits à plus forte valeur ajoutée à base d’ylang-ylang.

Principaux résultats attendus: 

1- Un rôle plus accru des femmes dans toutes les étapes de la chaine de valeur de la filière Ylang Ylang;

2- Une réduction d’au moins 40% de  la consommation en bois pour la distillation; et

3- Une structuration et une organisation plus effective des femmes dans la filière Ylang Ylang. 

Principaux résultats obtenus

Le projet a démarré en juin 2015. A ce jour, :

- 2 groupes de femmes distillatrices identifiés pour être accompagnés dans l’équipement et la formation (à Ongoni et Mromaji); 

- 1 groupe de cueilleuses rencontré et leurs problèmes identifiés; 

- 2 terrains appartenant à ces groupes de femmes identifiés pour l’installation et en cours d’immatriculation (prévue le 30/07/2015); 

- Partenaires de terrain rencontrés; 

- Identification des spécificités du matériel en cours; et

- Besoins en formations identifiés.

Perspectives: 

Mise en œuvre des premières formations d’ici 1 mois.
Acquisition et installation du matériel d’ici  2, 5 mois idéalement.

Financements du projet



Ce projet est principalemernt financé par le Fonds d'innovation du Bureau régional pour l'Afrique du PNUD. 
Le Cadre Intégré Renforcé, le GEF et la Fondation Clinton le soutiennent également. 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Comores 
Aller à PNUD Global