Atelier de concertation à Moroni pour améliorer la compétitivité de la filière Girofle

23 juin 2016

Ouverture de l'atelier de concertation, le 21 juin 2016 au Retaj Moroni

Moroni, le 23 juin 2016 – La Vice-présidence en charge du Ministère de l’Economie, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et le Centre de Commerce International (CCI), ont organisé, du 21 au 23 juin 2016 au Retaj Moroni, un atelier de concertation entre les différents acteurs de la filière Girofle. A travers le programme catégorie 2 du Cadre Intégré Renforcé, le Projet « Amélioration de la Compétitivité des Exportations des Filières de Rentes » (ACEFR) a souhaité, par cette activité, promouvoir un cadre de concertation entre les intervenants de la filière afin de faciliter son essor à partir d’actions communes dans le sens d’adresser les réponses aux défis auxquels est confrontée la filière.

Cet atelier de concertation a impliqué tous les acteurs dans l’identification des problèmes et des pistes de solutions. Ont pris part à ces trois jours d’échanges, les membres des sociétés coopératives de girofle immatriculées, les exportateurs, les représentants des Exécutifs de l’Union et des îles, en plus de l’expertise du PNUD, du CCI et du CIRAD Madagascar.

Afin de relancer la filière, les participants ont élaboré une feuille de route. Ce document regroupe les différentes actions à mener pour relever les défis majeurs de la filière pour l’amélioration de la compétitivité des exportations de girofle.

Aux Comores, la filière Girofle occupe une part importante dans le commerce extérieur et contribue également à la lutte contre la pauvreté dans le pays. En 2014, les exportations de girofle (clous et griffes) ont dépassé les 3.000 tonnes et ce, vers une vingtaine de pays et pour un montant qui a dépassé les 5,7 milliards de francs comoriens. L’appui du Projet ACEFR est ainsi en phase avec les objectifs du nouveau Gouvernement et le cadre stratégique pour le développement socio-économique autour de la SCA2D 2015-2019.

Le Projet « Amélioration de la Compétitivité des Exportations des Filières de Rentes », financé à hauteur de 1,5 milliard de francs comoriens (3,5 millions USD) par le Cadre Intégré Renforcé, vise à améliorer la compétitivité à l’exportation des trois filières sélectionnées (Vanille, Ylang-Ylang, Girofle) en développant les connaissances opérationnelles et le savoir-faire des acteurs de ces secteurs. Pour cela, l’équipe favorise la création de structures telles que les coopératives de producteurs pour aider à organiser les filières et promeut le développement de produits de qualité, qui répondent aux exigences des marchés internationaux.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Comores 
Aller à PNUD Global