Présentation des lettres d'accréditation auprès du Ministre comorien des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Monsieur Souef Mohamed El-Amine, le 29 avril 2019 Photo : PNUD/Comores/Irchad Ousseine Djoubeire

Fenella Frost a présenté le 29 avril 2019 au Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Souef Mohamed El-Amine, ses Lettres de créance l’accréditant en qualité de Représentant Résident du PNUD aux Comores.

« Je voudrais d’ores et déjà vous assurer de ma disponibilité à œuvrer au renforcement de l’excellente coopération déjà existante entre le PNUD et votre département ministériel, d’une part, et entre le PNUD et l’ensemble de votre Gouvernement, d’autre part ; et ce dans le but de contribuer à l’atteinte des objectifs de développement durable en vue d’améliorer les conditions de vie des populations comoriennes » a déclaré Fenella Frost lors de son audience avec Souef Mohamed El-Amine.

Les discussions entre les deux personnalités ont porté sur la coopération entre le PNUD et les Comores. « Vos lettres ont été acceptées. Vous êtes venu au bon moment, pour nous accompagner et nous conseiller », en faisant allusion au passage, le 24 avril 2019, du cyclone Kenneth aux Comores, à la révision de l'UNDAF pour maintenir son alignement à la stratégie nationale de développement (SCA2D révisée 2018-2021), mais aussi vis-à-vis de la vision de faire des Comores un pays émergent à l'horizon 2030.

Le Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Internationale a souhaité que « l'appui des partenaires, tel que le PNUD, soit aussi axé sur l'expertise nationale à travers le développement du capital humain pour des résultats plus durables ». Souef Mohamed El-Amine a ainsi requis l’accompagnement du PNUD pour l'organisation du Table ronde internationale afin de mobiliser les bailleurs dans le développement du pays.

Fenella Frost, de nationalité britannique, a été nommé Représentante Résidente du PNUD aux Comores par l’Administrateur du PNUD, Achim Steiner, à la suite de la réforme du Système des Nations Unies séparant la Représentation du PNUD du Bureau de Coordination du Système des Nations Unies.

Elle dispose d’une vingtaine d’années d’expérience et de pratiques dans le domaine du développement durable en Afrique, aux Caraïbes et en Europe avec le PNUD et d’autres institutions. Au niveau du PNUD, elle était depuis 2016 Représentante Résidente Adjointe et Représentant Résident au Cameroun. De 2010 à 2016, elle a dirigé l’Unité Gestion des risques et catastrophes en Haïti. De 2006 à 2010, elle était Coordonnatrice du Programme mondial sur l’intégration de la réduction des risques de catastrophes dans le développement auprès du Bureau de Prévention et de Gestion des Crises à Genève en Suisse.

Précédemment à son arrivée au PNUD, Fenella Frost a eu des expériences fructueuses avec d’autres organismes tels le Département du développement international (DFID) du Royaume-Uni, en tant que conseiller senior en réduction des catastrophes (2002-2006) et Administrateur professionnel associé humanitaire (2000-2002). Elle a servi en 2000 comme Volontaire des Nations Unies auprès de la Mission de l’ONU au Kosovo, Point-focal pour la mobilisation des ressources à Children’s Aid Direct (Kosovo/FYRoMacedonia) et Coordinatrice de projets européens à Freeplay Foundation en 1999.

Fenella Frost est mère d’un jeune garçon.

 

Contact : Irchad Ousseine Djoubeire, Analyste à la communication et aux relations
E-mail : irchad.ousseine.djoubeire@undp.org

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Comores 
Aller à PNUD Global